L’Argentine

L’Argentine a innové en matière de stage puisqu’elle a mis en place une loi encadrant les stages, une rareté en Amérique du Sud. Retrouvez tout le texte de la loi parmi ici (attention c’est en espagnol !). Pour ceux qui ne sont pas encore familiers avec l’espagnol, en voici les points-clés : tout d’abord une convention est nécessaire. Ensuite, la mission de stage doit être de minimum 2 mois et la semaine de travail du stagiaire ne doit pas dépasser les 20h. Enfin, un salaire ou des indemnités doi(ven)t être versé(es) au stagiaire.

De plus, les opportunités de trouver un travail en Argentine ne manquent pas notamment au sein d’entreprises internationales implantées là-bas (consultez les conseils des PVTistes). L’accès aux soins étant cher, prenez une assurance santé avant votre départ. Pour les étudiants, il n’est pas toujours nécessaire de faire un visa pour partir : vous pouvez le faire directement sur place ou obtenir un permis de séjour. Les étudiants ingénieurs pourront bénéficier de l’ARFITEC.

Et trouvez :

Le Brésil

Septième puissance du monde, le Brésil recèle d’opportunités pour les jeunes voulant découvrir l’Amérique du Sud. Les formalités sont assez simples : il vous suffit en effet d’un visa valide pour entrer et parcourir le pays. De plus, il est relativement facile de trouver un logement sur place (astuce: demandez l’aide de votre université). Pour intégrer une université, vous devrez passer et réussir un examen (appelé vestibular). Les échanges sont facilités grâce aux programmes BRAFITEC et BRAFAGRI ou encore Sciences sans Frontières. Il existe également plusieurs sites qui vous aideront à trouver un stage ou un emploi. N’oubliez pas que la langue officielle du Brésil est le portugais et non l’espagnol !

Le plein d’informations, c’est sur :

Le Chili

Pour un séjour de moins de trois mois, privilégiez le visa touriste qui vous fera gagner du temps en formalités. En revanche, si vous venez pour travailler, dans ce cas il vous faudra un permis temporaire de travail. Pour un séjour plus long, il vous faudra un visa étudiant : renseignez-vous bien car le nombre de documents demandés est important, ne laissez rien passer. Autrement, vous devrez repartir de zéro. Pour un stage rémunéré, ce sera un visa de travail. Un test de langue vous sera certainement demander pour votre admission (DELE ou CELU). N’hésitez pas à contacter le service des relations internationales de votre université pour tout renseignement sur les bourses. A noter : vous pouvez partir travailler au Chili grâce à un Permis Vacances-Travail !

Plus d’informations sur :

Le Costa Rica

Pays de l’écotourisme emblématique de l’Amérique du Sud, le Costa Rica saura ravir les amoureux de la nature. En tant que simple touriste, vous n’aurez pas besoin de visa mais si vous êtes étudiant, il vous faudra un visa provisoire de catégorie spéciale à demander auprès de l’Ambassade ou de l’un des Consulats du Costa Rica. L’espagnol est la langue officielle du pays, de ce fait, il vous sera primordial d’en maîtriser les bases, à défaut soyez rodé(e) en anglais ! Surnommée la ”Suisse d’Amérique Latine”, certains produits du quotidien peuvent se révéler chers au Costa Rica (notamment le fromage, la charcuterie, le vin etc) mais pas d’inquiétude, le coût de la vie reste tout de même moins élevé qu’en France. Par exemple, un trajet en bus vous coûtera en général moins de 1€ !

Recherchez :

Par ailleurs, pensez à aller faire un tour dans la rubrique ”Ils témoignent” !

Le Pérou

Pays en voie de développement, le Pérou propose une belle qualité de vie pour tout expatrié en Amérique du Sud ! D’autant qu’une loi est venue encadrer le travail des stagiaires, les protégeant des abus. Ainsi, le stagiaire ne pourra travailler plus de 6 heures par jour pour un stage conventionné et plus de 8h pour un stage hors-cursus. Vous aurez également le droit à des jours de congé ainsi qu’à un salaire minimum. Pour un séjour de moins de 6 mois, aucun visa ne vous sera demandé. Au-delà, vous aurez besoin d’un visa travail ou du moins d’un visa touriste. De nombreux sites offrent de vous trouver un stage au Pérou (trabajando.pe ou encore universia.edu.pe) ou un travail (laborum.pe et opcionempleo.com.pe). Toutefois, un certain niveau d’espagnol vous sera demandé pour étudier dans les universités péruviennes (DELE ou CELU). Par ailleurs, pensez à souscrire à une assurance avant votre départ !

Plus de renseignements sur :

0 0 0 0